Saturday 26 September 2020
Home      All news      Contact us      RSS      English
dakaractu - 2 month ago

LES ÉCHOS VICTIME D ATTENTAT / Habib Ndiaye du PUR revendique via un communiqué la barbarie et donne une piste aux gendarmes

La presse Sénégalaise est encore sous le choc des attentats perpétrés ce lundi 03 août 2020 par des nervis qui n ont pas aimé l information donnée par les Échos faisant état de la maladie de leur guide spirituel. Le journal a, en effet, révélé que Serigne Moustapha Sy était atteint de covid19.


Quelques heures après la mise en vente du canard, une horde de personnes a débarqué dans les locaux dudit journal, saccageant ordinateurs, télévision et autres supports de travail. Un acte regrettable que le Secrétaire National de la Jeunesse du Pur a, pourtant très vite, revendiqué non sans proférer des menaces à l encontre du rédacteur en chef, lui intimant l ordre de casser sa plume sur tout ce qui concernerait le guide spirituel. Un homme averti en vaut deux , dira-t-il notamment dans son communiqué dont voilà in-extenso le libellé servi à la presse.



« En effet depuis la dernière sortie du Responsable Moral des Moustarchidines par ailleurs Président du PUR le 11 juillet à Tivaouane, le quotidien les Echos ne cesse de faire des publications mensongères à l’endroit de Serigne Moustapha Sy.

Ils ont commencé avec le fameux kidnapping-mensonge où le même quotidien, Les Echos, nous informait tantôt que Cheikh Ahmed Tidiane Sy Ibn Serigne Moustapha se cache, tantôt il est recherché par la police, tantôt il est arrêté alors que c était des mensonges formés de toute pièce.
Aujourd hui 03 août, le même quotidien les Échos nous livre que Serigne Moustapha Sy est testé positif au Covid19 et hospitalisé à l hôpital principal, encore des mensonges éhontés. Car le Président du PUR, est bien portant alhamdoulilah et se trouve quelque part sur la planète Terre entrain de vaquer à ses préoccupations.
L éthique et la déontologie exigent de la part des journalistes de vérifier une information avant publication. Mais quand on est partisans de l horreur médiatique... on ne peut agir autrement.
Malheureusement depuis que l édition (les médias) créée des millionnaires, les mots ne signifient plus rien. Tout le monde ment pour mieux convaincre ses lecteurs. Le temps semble à l heure des cacaphonies : est-ce pour mieux fasciner son auditoire par le mensonge, rien que le mensonge.
Comme le journal les échos récidive en participant à la campagne grandeur nature de déstabilisation, de diabolisation et de dénigrement de Serigne Moustapha Sy, nous lui adressons nos avertissements.
Laisser le tranquillement, si vous voulez la paix. Dafa doy nak. Monsieur Thiandoum en tant que rédacteur en chef du quotidien les Echos, tu es interpellé. Dites aux commanditaires encagoulés de s’afficher au lieu de vous faire porter leur sale besogne. Un homme averti en vaut deux. Wa salam.

Habib Ndiaye, secrétaire national de la jeunesse du PUR


Ce communiqué qu il signe permet, à coup sûr, à la gendarmerie de tenir son premier suspect. Un premier suspect qui devrait permettre aux pandores de mettre la main incessamment et un à un sur les autres membres de la bande. Affaire à suivre....
www.dakaractu.com


Latest News
Hashtags:   

ÉCHOS

 | 

VICTIME

 | 

ATTENTAT

 | 

Habib

 | 

Ndiaye

 | 

revendique

 | 

communiqué

 | 

barbarie

 | 

donne

 | 

piste

 | 

gendarmes

 | 

Sources