Saturday 4 July 2020
Home      All news      Contact us      English
dakaractu - 3 days ago

Sommet de Nouakchott : ‘’Coalition pour le Sahel’’ ou ‘’G5 Sahel’’ ? (Par Mohamed Yeslem Yarba BEIHATT)

Qu’il me soit ici permis, question de faire vite, de partir des évidences suivantes, qui sont à mon avis, les trivialités des trivialités primaires :

1. Jamais l’ingérence militaire n’a résolu un conflit international. Ni servi à pacifier une région, ni territoire.

2. Tout État souverain est sensé préserver et assurer la défense de son territoire, son peuple et son indépendance. Il n’y a aucun autre État qui pourra le faire à sa place.

3. Tout le monde est aujourd’hui unanime pour combattre les bandes de ‘’Voyous-narco-trafiquants-terroristes-barbares’’ qui sont à éradiquer, là où ils se trouvent.

4. L’Islam, grande religion monothéiste, à civilisation millénaire, est une religion de paix, de tolérance et d’amour, sacralisant la vie humaine. L’Islam n’a rien à voir avec le terrorisme.

Ceci dit j’en viens à l’objet de mon propos, à l’occasion de ce Sommet qui se tient aujourd’hui, le 30 juin 2020, et qui n’est autre qu’un ‘’Sommet français tenu à Nouakchott’’ de la part de la ‘’Coalition pour le Sahel’’ qui vient prendre lieu et place de ce qui fut un jour, le beau rêve d’un puissant G5 Sahel ; idée d’un projet africain, assommé au ‘’Forum de Dakar’’ du 18/11/2019 et ‘’enterré’’ à Pau le 13/01/2020.

Et pour saisir tout cela, rafraîchissons un peu les mémoires, pour pouvoir y voir plus clair, à l’aide d’un bref rappel chronologique :
-Le G5 Sahel, initiative mauritanienne, celle précisément de son ex-président M. Mohamed Ould Abdel Aziz ; est créé le 16 février 2014 à Nouakchott. Il regroupe la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

-Sa « force régionale contre le terrorisme » est lancée le 2 juillet 2017 à Bamako, en présence du Président français Emmanuel MACRON (en ce moment ‘’invité’’).

-Le mardi 09 Juillet 2019, au terme d’une année académique de 8 mois, 36 officiers brevetés des pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) ont achevé leur formation, au collège de défense du G5 Sahel situé à Nouakchott.

Et toujours pour être concis le plus possible, le sujet étant foisonnant, je me contenterai de l’évoquer à travers les points suivants :

1. Fini le temps où la Mauritanie invitait, la France invite à Nouakchott.

C’est pour le moins l’impression que nous pouvons avoir, un an après le départ de l’ex-président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Pour la dernière fois en effet que ce dernier avait présidé le sommet de cette création ‘’proprement azizéenne’’, le Président Français n’était même pas invité. Car le Président ‘’effectivement’’ en exercice du G5, en ce temps, pouvait en décider ainsi.




Latest News
Hashtags:   

Sommet

 | 

Nouakchott

 | 

Coalition

 | 

Sahel

 | 

Sahel

 | 

Mohamed

 | 

Yeslem

 | 

Yarba

 | 

BEIHATT

 | 
Most Popular (6 hours)

Most Popular (24 hours)

Most Popular (a week)

Sources